1ere réunion nationale des Groupements d’Employeurs

  1ere réunion nationale des Groupements d’Employeurs

XAVIER BERTRAND ANNONCE UNE MOBILISATION DE L’ETAT POUR DEVELOPPER CETTE FORME D’EMPLOI A TEMPS PARTAGE.
Annoncée assez tardivement, cette première réunion nationale des groupements d’employeurs a permis de réunir toutes les formes de GE. La plupart des CRGE étaient présents ainsi que le CNCE GEIQ. Le secteur agricole, bien que moins représenté, était présent.
Alliance emploi était l’organisateur de l’évènement avec l’UGEF et la réputation des « gens du Nord » n’a pas été démentie. L’accueil a été chaleureux et l’ambiance très conviviale.
Alliance Emploi, 1er groupement d’employeurs français avec près de 900 salariés et une équipe de gestion de 34 collaborateurs a mainte fois répété aux GE présents son ouverture aux autres groupements pour partager les expériences et les outils.

Annie JACQUET DUVAL, Présidente de l’UGEF, a logiquement insisté sur la nécessité de se rassembler, en acceptant toutes les sensibilités, dans une période marquée par l’échec de la négociation nationale paritaire qui a suivi la Loi Cherpion.
Il faut se saisir des opportunités que nous offrent les évolutions de cette loi pour optimiser ce modèle économique de gestion des ressources humaines.
Les 4 ateliers ont permis aux participants de venir approfondir des questions telles que la communication, le développement, la formation, la professionnalisation et la gestion financière des groupements d’employeurs.

Autres point fort de la journée : la présence des trois juristes les plus en pointe sur le sujet.
- Jean-Yves KERBOURC’H, Professeur à l’Université de Nantes
- Lise CASAUX-LABRUNEE, Professeur à l’Université Toulouse 1 Capitole
- P. FADEUILHE, Maître de conférences à l’Université de Perpignan
Leur appui doctrinal sera certainement important dans les années à venir pour nous aider à « lire » la Loi et son adaptation aux GE.

Cette journée a aussi été l’occasion pour l’UGEF d’annoncer les accords conclus au travers de conventions avec le Ministère de l’emploi tels que :

1. Permettre à 200 salariés en CSP, à titre expérimental avec 3 groupements d’employeurs volontaires :
- de bénéficier d’une période de formation en temps partagé au sein des entreprises
adhérentes aux GE ;
- d’être embauchés en CDD en temps partagé pour une période de 3 à 6 mois ;
- de bénéficier d’une prorogation de leurs droits à indemnisation par Pôle Emploi ;
- d’être embauchés en CDI en temps partagé au sein du groupement d’employeurs

2. Permettre aux GE de Bénéficier plus facilement du chômage partiel avec un accès prioritaire aux fonds de formations pour profiter de ces périodes non travaillées pour accroitre la qualification des salariés.

3. Permettre aux GE d’être éligibles au dispositif «zéro charge» quelque soit leur effectif ou celui de leur adhérent.

4. Accéder aux offres à temps partiels non pourvues par pôle emploi.

5- Permettre aux groupements d’employeurs de bénéficier des fonds de revitalisation partout où ils existent.

6- Permettre aux groupements d’employeurs de bénéficier d’aides incitatives à la reprise d’emploi.

La journée s’est terminée sur l’allocution de Xavier Bertrand.

En conclusion : Une journée très riche en échanges et en annonces qui laisse augurer le même évènement en 2013 dans une autre région de France








PROGET 83 - 25 rue Victor Clappier - Locaux de l'UPV 3ème étage - 83000 TOULON - France
Tél. / Fax : 04 94 92 11 11 - - www.proget-provencemediterranee.com