Rencontres Nationales Groupement d'Employeurs et Emplois Culturels

Rencontres Nationales Groupement d'Employeurs et Emplois Culturels

DU 10 JANVIER 2012 AU 11 JANVIER 2012
L'Agec et Opale se sont unis pour vous présenter les Rencontres Nationales des Groupements d'Employeurs et Emplois Culturels à Bordeaux.
Ces dernières années, des acteurs et collectivités se sont saisis de l'outil groupement d'employeurs (GE) pour tenter d'apporter des réponses à l'instabilité et à la précarité de l'emploi culturel.
Au travers de conférences, témoignages et débats, cette journée de rencontres professionnelles proposait :
1. de contribuer à une meilleure connaissance du dispositif GE (enjeux, fonctionnement, cadre légal…)
2. de dresser un panorama des différentes expériences de GE mis en place pour partager des emplois artistiques et culturels (conditions de réussite, partenariats, modèles économiques…)
3. de dynamiser les réflexions des acteurs et décideurs (spécificités des emplois culturels culture ?)

Cette journée fut nourrie par les éléments issus d'un temps de séminaire interne, organisé en préalable, réunissant des responsables de groupements d'employeurs.

QUELQUES ELEMENTS DE CONTEXTE :

UN SUJET D’ACTUALITE

« Plus de 25 ans après sa création, l’innovation sociale que constitue le dispositif des groupements d’employeurs suscite un intérêt certain… tout concourt à penser que cette pratique de mutualisation de l’emploi va enfin décoller ».
De fait, progressivement, les associations s’emparent de ce dispositif permettant tout à la fois de partager des postes (pratiques de mise à disposition en toute légalité), de structurer l’emploi associatif sur un territoire, de sécuriser les parcours professionnels des salariés.
La récente parution du guide Accompagner les groupements d’employeurs associatifs dans le sport, l’animation et l’éducation populaire, publié par l’Agence de valorisation des initiatives socioéconomiques, en partenariat avec le ministère des Sports, témoigne de cette actualité.

L’UTILISATION RECENTE DES GROUPEMENTS D’EMPLOYEURS DANS LE SECTEUR CULTUREL

Pour répondre aux mutations de leur secteur, les professionnels de l’art et de la culture tentent de développer de nouveaux modes d’organisation et de fonctionnement inspirés de l’économie solidaire : logiques de coopération, mise en réseau, mutualisation…
Les employeurs cherchent des équilibres financiers dans un contexte marqué par la baisse des subventions publiques, les restrictions des emplois aidés de l’Etat, les inquiétudes sur le régime de l’intermittence, des coûts structurels croissants.
Ces dernières années, pour tenter d’apporter des réponses à l’instabilité et la précarité récurrentes, plusieurs groupements d’employeurs partageant des emplois culturels ont ainsi vu le jour, à l’initiative d’acteurs et/ou d’institutions. La plupart sont nés et se développent de façon empirique. Même lorsqu’ils ont pu bénéficier d’appuis – en termes financiers ou d’ingénierie –, ils se confrontent au cadre légal, cherchent un modèle économique, doivent se familiariser avec d’autres approches des ressources humaines… De nombreux porteurs de projet de GE éprouvent le besoin d’échanger avec des pairs.
De leur côté, les collectivités et services d’Etat sont demandeurs de retour d’expériences afin de conforter ou d’ajuster leur politique de soutien à ce type de structures.


PROGET 83 - 25 rue Victor Clappier - Locaux de l'UPV 3ème étage - 83000 TOULON - France
Tél. / Fax : 04 94 92 11 11 - - www.proget-provencemediterranee.com